Etudes sur le CBD

Étude : le CBD peut aider à bloquer les voies de transmission de la douleur

CBD et douleur

Les preuves anecdotiques de l’efficacité du CBD dans le traitement de la douleur ne manquent pas, mais une nouvelle étude offre des informations supplémentaires sur la manière dont le cannabidiol interagit avec les cellules nerveuses.

Publiée dans le Journal of Pain Research, l’étude suggère que le CBD peut aider à bloquer les voies de transmission de la douleur.

Les chercheurs ont découvert que les neurones de rats cultivés en laboratoire et traités avec du CBD étaient moins sensibles à la capsaïcine, le composé actif des piments. Les cellules nerveuses traitées au CBD ont vu un afflux de calcium et des niveaux réduits de l’adénosine monophosphate cyclique (ou AMP cyclique ou AMPc), la molécule de signalisation de la douleur.

Les chercheurs pensent que cela pourrait aider à expliquer l’effet thérapeutique du CBD chez les patients souffrant de douleur aiguë et chronique.

L’étude a été dirigée par Mikael Sodergren, maître de conférences clinique à l’université, consultant hépatobiliaire et chirurgien du pancréas à l’Imperial College Healthcare.

Mikael Sodergren, directeur de l’étude, dirige actuellement d’autres recherches au Royaume-Uni, allant des études précliniques aux études cliniques, en se concentrant sur les produits à base de cannabis pour traiter la douleur, l’inflammation et le cancer.

Sa dernière trouvaille va également dans le sens d’autres recherches, y compris une revue d’études de 2008 publiée dans Therapeutics and Clinical Risk Management, qui indiquait que les cannabinoïdes se sont révélés “très prometteurs” en tant que traitement d’appoint pour les douleurs difficiles à traiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *