Des chercheurs de l’Université de Sydney ont reçu 1,7 million de dollars pour étudier la douleur chronique qui survient généralement après une lésion de la moelle épinière.

“Malheureusement, la moitié de tous les patients qui souffrent d’une lésion de la moelle épinière développeront une douleur chronique. Cette douleur neuropathique chronique est souvent si grave que beaucoup la considèrent comme la conséquence la plus débilitante de leur blessure”, a déclaré le professeur Luke Henderson, chercheur principal de l’étude au Brain and Mind Center et à l’École des sciences médicales.

“Les options de traitement se sont révélées inefficaces et apportent souvent des effets secondaires importants qui aggravent encore la maladie”, a-t-il déclaré, soulignant la nécessité de nouvelles options de traitement.

Ce projet de recherche vise à utiliser des techniques avancées d’imagerie cérébrale pour identifier et comprendre les changements spécifiques qui se produisent dans le cerveau après un traumatisme rachidien conduisant au développement de douleurs neuropathiques chroniques.

L’équipe de recherche s’attend à ce que la compréhension des changements dans le cerveau aide à identifier ou à développer des options de traitement ciblées et efficaces pour cette maladie. Une des options de traitement envisagée est le CBD.

Le professeur Henderson, expert en imagerie cérébrale humaine et en douleur, s’est associé à des experts en cannabinoïdes, en neuroinflammation et en lésions de la colonne vertébrale pour tester l’efficacité du CBD sur la réduction spécifique de douleur neuropathique qui se développe chez les patients atteints de lésion médullaire.

Selon Spinal Cord Injuries Australia, le cannabis à usage médical peut aider les patients car il “supprime la sensation de douleur. Chez les autres, cela les aide à se dissocier et à se détendre pour ne pas être aussi conscients de la douleur, ce qui leur permet de continuer leur journée.” mais ces rapports sont basés sur des preuves anecdotiques.

Cette étude évaluera ainsi rigoureusement l’efficacité du cannabidiol dans le traitement de la douleur chronique après une lésion de la moelle épinière.

“Nous serons en mesure d’explorer pour la première fois, les effets du CBD sur la fonction cérébrale dans la douleur chronique et notre capacité à déterminer la relation entre les changements dans la douleur et la structure et la fonction cérébrale associées au CBD.”

Essais cliniques

L’équipe de chercheurs prévoit de mener un essai clinique qui donnera du cannabidiol aux patients souffrant de douleur chronique induite par une lésion de la moelle épinière afin de déterminer s’il peut réduire leur douleur. La première partie de l’étude comparera les images cérébrales d’individus qui développent une douleur chronique après une lésion médullaire à ceux qui n’en ont pas. Cela aidera à déterminer les changements cérébraux sous-jacents responsables de la douleur neuropathique chronique.

Dans la deuxième partie de l’étude, une étude randomisée en double aveugle contrôlée par placebo sera utilisée pour étudier la capacité du CBD à réduire la douleur.

“Bien que certaines études montrent que le CBD peut réduire la douleur dans d’autres affections chroniques, personne ne comprend pleinement comment il agit pour réduire la douleur. Notre étude peut aider à comprendre cela”, a déclaré le professeur Henderson.

Les premiers essais devraient débuter au premier semestre 2021 et l’étude durer 4 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *