Est-ce que le cbd peut permettre de réduire l’anxiété chez des sujets qui y sont sensibles ?

L’anxiété est définit par le corps médicale comme étant un état psychologique souvent perçu comme étant désagréable, correspondant à l’attente d’un événement négatif ou d’un danger. C’est donc un sentiment tout à fait normal. Cela devient anormal lorsque que ce sentiment d’anxiété survient sans aucune raisons et dure longtemps. L’anxiété peut se transformer en sentiment de crainte et de peur, qui sera alors défini comme un trouble de l’anxiété.

Ce sentiment peut entraîner des effets physiques sur le corps : palpitations cardiaque, fatigue, difficulté à respirer, douleurs, sentiment d’avoir un poids sur la poitrine, maux de tête… Les sujets sensibles à l’anxiété peuvent même faire des crises de panique. On distingue plusieurs types d’anxiétés, toute répertoriée par la HAS, la Haute Autorité de Santé, chacune ayant des causes différentes.

  • Le trouble anxieux généralisé : caractérisé par un sentiment d’anxiété quasi permanent qui dure depuis plus de 6 mois. Les causes de ce trouble sont généralement une maladie comme le cancer; des problèmes financier ou familiaux … des symptômes physiques viennent généralement s’ajouter à ce sentiment de mal être, comme des trouble du sommeil, des tensions musculaire, une irritabilité
  • Le trouble panique avec ou sans agoraphobie : caractérisé par des crises de panique récurrente et arrivant d’un coup. La crise de panique est définie comme étant une réponse de peur disproportionnée par rapport à l’événement présent. Ces crises de panique sont souvent déclencher chez les personnes agoraphobes par le fait de se retrouver dans un lieu où ils ne peuvent pas avoir de contrôle : lieux publique, espace clos etc.
  • L’anxiété sociale : elle se définie par une peur incontrôlée de la personne concerné lorsqu’elle est confronté au regard des autres. Cette forme d’anxiété est une des plus fréquentes, on estime que 13% de la population en souffriront au moins une fois dans leur vie.
  • La phobie spécifique : Ce terme désigne le fait d’éprouver une grande peur face à certains objets ou face à certaines situations. (peur des aiguilles, de prendre l’avion etc)
  • Le trouble obsessionnel compulsif ou TOC : Les personnes souffrant de TOC sont confronté à des pensées obsessionnelles qui les obligent à réaliser certains gestes, certains rituels. Par exemple, une personne qui a une phobie des bactéries se lavera les mains plusieurs fois par jours, de nettoyer plusieurs fois par jour sa maison
  • L’état de stress post-traumatique : ce trouble survient généralement à la suite d’un événement traumatisant ou en parallèle d’une dépression : vétéran de la guerre, population touché par la guerre… Les personnes touché par ce trouble revivent ces situations des lors que quelque chose leur à rappeler cet événement (bruit ressemblant à un coup de feu, une odeur, un son…)

Les troubles de l’anxiété sont handicapants dans la vie de tous les jours. Les personnes en souffrant sont constamment en alerte, vont éviter certaines situation de peur de faire une crise d’angoisse etc. heureusement il existe de nombreux traitements alternatifs comme le CBD.

Le premier traitement est le plus simple à mettre en œuvre : l’hygiène de vie. En pratiquant une activité physique régulière et en limitant l’apport de sucre raffiné, de caféine, il est possible de réduire l’intensité des symptômes ressentis. La pratique de yoga ou tout autre activité relaxante comme des exercices de respiration peut également être un atout et servira aussi à diminuer par exemple l’arthrose ou l’angoisse.

De nombreux médicaments sont disponibles pour traiter les symptômes liés à l’anxiété. Les benzodiazépines sont les principaux médicaments utilisés, comme le Lorazépram, le diazépam etc… Ces médicament sont assez efficace mais entraîne de nombreux effets secondaires : amnésie rétrograde, accoutumance, dépendance etc.. Des alternatives naturelles comme la passiflore, l’aubépine, la mélisse semble être parfois aussi efficace que les benzodiazépines, sans entraîner d’effets secondaires et avec peu de contre-indication.

De récentes études ont démontré l’efficacité du CBD dans le traitement des troubles de l’anxiété et les situations stressantes, et même pour la maladie d’Alzheimer. Le CBD agit directement au niveau du système nerveux sur les récepteurs du cerveau et stimule la libération de sérotonine. Cette molécule contribue à avoir un effet positif sur l’humeur et donc à réduire l’anxiété. Les propriétés calmantes et analgésiques du CBD permettent de soulager les personnes atteintes de TOC. Ces résultats doivent être confirmée mais les essais clinique semblent prometteur : une étude de 2009 à étudier les comportements de rats ayant ingéré du CBD face à un prédateur (un chat). Le groupe A ayant reçu le CBD à montrer un comportement bien moins anxiogène comparé au groupe B de rats ayant reçu un placebo.

Une autre étude en 2011 publié dans la revue Neurobiology à tester les effets du CBD sur des personnes sujette à l’anxiété sociale. Les participant qui avaient ingérer 600 mg de CBD (12 sur 24) ont montré des signes évident d’amélioration de l’humeur ainsi qu’un anxiété réduite lors de la prise de parole devant un groupe d’inconnu