Quelle différence existe-t-il entre un concentré de CBD et une plante en contenant ?

Le CBD est un cannabinoïde présent naturellement dans la plante de cannabis sativa L. C’est l’une des molécules du cannabis les plus connues avec le THC. Le CBD est une substance psychoactive, tout comme le THC ; Cela signifie qu’elle agit directement sur le cerveau. La grosse différence avec le THC, c’est que le CBD ne provoque pas d’effet psychotrope. Seul le THC est responsable des effets que ressentent les usagers de cannabis récréatif : euphorie, sensation de légèreté, palpitation etc. Ce dernier est d’ailleurs considéré comme une drogue aux yeux des autorités compétentes.

Depuis la légalisation du cannabis, plusieurs scientifiques se sont penchés sur la composition de cette plante. Les premières études laissent penser que le CBD pourrait avoir de nombreuses vertus thérapeutiques :

  • Actions anti inflammatoires et antalgiques permettant la réduction des douleurs chronique
  • Aide au sevrage tabagique via son action sur les récepteurs responsables de l’addiction,
  • Action anti-oxydante grâce aux flavonoïdes. Ces molécules pourraient également aider à lutter contre le développement des maladies cancérigènes

Les concentrés de CBD se présentent sous une multitude de formes : e-liquide à vaporiser, résine semblable au haschisch, aliments… Chacune d’entre elle possède un temps d’absorption plus ou moins rapide ainsi qu’une durée des effets différentes. De ce fait, chaque forme peut être adaptée à certains besoins. Par exemple, pour un effet intense et immédiat, l’utilisation de cristaux de CBD en inhalation via un vaporisateur est adaptée. Au contraire, pour un effet subtil et prolongé, la consommation de CBD par voie orale (aliment, capsule) sera plus préconisée .

Le CBD, quelle que soit la forme sous laquelle il se présente, est toujours extrait de la plante de chanvre. Il existe plusieurs méthodes d’extractions, la plus courante étant l’extraction par CO2 supercritique. Cette méthode est considérée comme étant l’une des plus sûre, car le procédé d’extraction est facilement maîtrisable et permet un contrôle rigoureux.

Elle permet également d’obtenir une huile sans résidu chimique, comparé aux autres méthodes qui utilisent des hydrocarbures nocifs comme solvants (butane), tout en préservant la qualité des terpènes. Les terpènes sont des composés volatils qui sont responsable du goût, de la fragrance mais aussi de la couleur des végétaux. De ce fait, l’extraction au C02 permet de garder toutes les qualités aromatiques et gustatives. Les effets sont également préservés.

Ce procédé est d’ailleurs aussi utilisé en aromathérapie dans la fabrication d’huile essentielle comme l’eucalyptus, la lavande ou le romarin. Le procédé de l’extraction se déroule comme suit :

  • La matière première (graines de cannabis organiques et tiges fraîches) est mise dans une cuve en acier.
  • Un solvant, ici le CO2 va « laver » la matière des cannabinoïdes. Le CO2 est injecté dans les cuves puis condenser sous de forte pression pour avoir du CO2 sous forme liquide.

Une fois la matière lavée des principes actifs, le liquide chargé en molécule va se décompresser : le Co2 retourne sous sa forme gazeuse et va se séparer des cannabinoïdes qui pourront être récupérés.

Une fois le CBD extrait et concentré, il est possible de façonner divers produit à base de CBD, comme des e-liquides ou l’on va mélanger le concentré obtenu à du propylène glycol et de la glycérine, des capsules, des cosmétiques ou des aliments au CBD… Le concentré peut également être utilisé comme tel, c’est ce qui est d’ailleurs vendu dans le commerce comme de l’huile CBD. Cette huile de cannabis couleur ambré rappelle le miel des abeilles et est très concentrée en principes actifs (60% de CBD). Cette huile peut encore être raffinée pour obtenir des cristaux de CBD, qui eux vont jusqu’à une pureté de 99% ! Ils peuvent être encapsulés pour rendre le CBD soluble dans l’eau et fabriquer des boissons au CBD.

Le CBD contenu dans la plante est donc exactement le même CBD que l’on retrouve dans les concentrés. La seule différence est le niveau de concentration : il n’excède pas 20% dans la plante et peut monter jusqu’à 99% dans les isolats. Les concentré ont été créé pour permettre une utilisation différente (sublinguale, vape pen, etc) mais aussi car certains patient ont besoin de teneur en CBD plus importante pour leurs utilisations personnel, en fonction de la posologie et des symptômes que l’on veut soulager