Salut Laure. Tu es à la fois la fondatrice et l’image de Ho Karan. Peux-tu nous refaire rapidement le parcours de ta marque ? A-t-elle toujours contenu du chanvre ? As-tu fait évoluer son positionnement ?

J’ai lancé HO KARAN il y a 5 ans pendant mes études à Audencia, à Nantes, c’est pourquoi la marque est historiquement basée ici.

Mes grand-parents cultivaient le chanvre pour la fibre, qui était transformée en papier à Quimperlé. J’ai toujours été très intéressée par cette plante et notamment son pouvoir de guérison. La première gamme de HO KARAN qui ciblait les hommes était composée de chanvre breton et d’algues. En creusant le sujet des cannabinoïdes, je me suis rendue compte qu’on pouvait aller beaucoup plus loin et on a ensuite lancé une version mixte de HO KARAN contenant du CBD, des terpènes, des cannaflavines etc… en plus évidemment de l’huile de chanvre bio bretonne qui est dans tous les produits.

A titre personnel, je suis très humble devant ton parcours, celui d’une entrepreneuse entière, formée à Audencia, passée par l’incubateur L’Oréal à STATION F et dans le programme Accelarates de Sephora. Le chanvre a-t-il été un obstacle ou une force pour le développement d’Ho Karan ? Et quelle a été la plus grande difficulté ?

Je te remercie, j’ai avancé avec beaucoup de naïveté et sachant que je n’avais pas d’expérience, j’ai tenté de m’entourer de sachants. Finalement je me suis rendue compte au fil du temps que le plus important était de suivre son intuition. Le chanvre a été un obstacle car ce qui a compliqué l’entrée sur le marché et l’accès à des réseaux de distribution, et une force car c’est ce qui nous rend unique et fait qu’il y a un combat au-delà de juste faire de la cosmétique. Le plus compliqué a été et reste le financement de l’entreprise et de notre développement, de par la plante, mais également du fait d’être une jeune femme seule à la tête d’une entreprise et sans capital de départ.

Parlons maintenant des produits Ho Karan. Quelles sont les vertus cosmétiques de l’huile de chanvre par rapport aux autres huiles ? Et les bienfaits du CBD en application topique ?

Le chanvre est l’une des huiles avec le meilleur ratio Omega 3 / omega 6. Elle va venir reconstituer le film hydrolidique de la peau pour la protéger des agressions extérieures, la nourrir et éviter la déshydratation. L’huile de chanvre a l’avantage d’avoir le même profil lipidique que le sébum, ce qui fait qu’elle n’obstrue pas les pores, contrairement à certaines huiles végétales lourdes.
Le CBD est reconnu par le COSing comme antioxydant (ce qu’on appelle couramment en cosmétique les molécules anti-âge), anti-séborrhéique (lutte contre les imperfections) et protecteur cutané.

Nous savons tous les deux qu’il existe un usage bien-être et un usage thérapeutique du CBD, la frontière étant parfois floue, surtout avec l’absence de régulation actuelle. Le CBD possède ainsi de vrais effets médicaux qu’on ne peut pas satisfaire à notre niveau. Est-ce qu’on te demande souvent des “conseils thérapeutiques” et comment y réponds-tu ?

On nous demande très souvent des conseils thérapeutiques car les personnes concernées se sentent souvent peu écoutées par leurs médecins, et ont l’impression d’être dans une impasse. Ils ont souvent besoin de parler et de partager leur souffrance. La première chose que je fais c’est de les écouter. La seconde c’est évidemment de les avertir qu’en tant que marque cosmétique nous ne pouvons pas leur fournir de conseils médicaux et qu’ils doivent se tourner vers un médecin, et qu’ils peuvent changer de spécialiste si le leur praticien leur parait fermé.

De quel produit es-tu le plus fière ?

C’est le choix de Sophie… 🙂

J’aime beaucoup l’Antidote, car je trouve que les huiles de CBD ont souvent mauvais goût et qu’on a beaucoup travaillé sur la sensorialité et la faculté à en faire un produit performant in & out.
L’huile stupéfiante de par son parfum et l’hydratation sur toutes les parties du corps est un incontournable pour moi également. Certains clients nous ont même dit qu’ils l’utilisaient en pillow spray (brume d’oreiller) car le parfum les apaisait !

Globalement j’aime les produits avec plusieurs utilisations tu l’auras compris.

Peux-tu nous parler de l’Antidote justement, ta nouvelle huile CBD et pro-collagène ? Elle s’utilise à la fois en application extérieure et intérieure. C’est une première, non ?

Effectivement on l’a travaillée à la base comme une huile de CBD avec la volonté de mettre l’huile de chanvre en majeur mais de l’arrondir avec d’autres huiles, l’huile de prune bio, et une pointe d’huile de coco, pour la rendre très gourmande en bouche. Il fallait que ces huiles soient également très nutritives pour la peau car les bienfaits en application topiques étaient extrêmement importants pour nous également.

Un des challenges était d’avoir du collagène vegan qui puisse être ingéré. Le collagène marin – qui est souvent utilisé en compléments alimentaires – est extrait des arêtes et écailles de poisson. On a travaillé une algue bretonne à la place, qui peut aussi régénérer la peau sans effet collant.

J’aime beaucoup ton déodorant, qui amène beaucoup de fraîcheur et une douce et légère odeur de terpènes. C’est vrai qu’il se vend davantage auprès des hommes ?

Chez les distributeurs (Birchbox ou Nuoo) ce sont des femmes qui l’achètent. Par contre sur notre e-shop on a 30% des commandes qui viennent d’hommes et le déodorant HO KARAN est souvent présent dans leurs paniers ! Certains l’achètent par 2 ou 3 🙂

Quels sont tes exemples de réussite, que ce soit dans le “cannabis” au sens large ou dans un tout autre domaine ?

Dans le cannabis :

  • Charlotte’s Web
  • j’aime beaucoup la ferme Hudson Hemp, ils ont notamment la marque Treaty qui est magnifique
  •  j’ai beaucoup d’admiration également pour certains chanvriers en France qui font la promotion de l’entièreté de la plante depuis très longtemps et de très beaux produits comme L’Chanvre

En dehors du cannabis, les marques engagées :

  • Patagonia
  • Veja

Où imagines-tu Ho Karan dans 5 ans ?

En Bretagne, au milieu des champs de chanvre, proche de la mer, avec un jardin botanique et des retraites.

HO KARAN a récemment organisé un voyage presse pour faire découvrir la Bretagne et l’origine de ses produits. La Youtubeuse Coline en a fait un joli compte-rendu “Dans les champs de chanvre bretons”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *