Education

Les 10 clichés les plus courants sur le CBD, démystifiés

10 clichés autour du CBD

La popularité du CBD ne cesse de croître et, avec elle, les clichés sur le CBD, de par son accointance avec le cannabis, persistent. Dans l’industrie du Cannabis d’aujourd’hui, nous voyons continuellement de nouvelles marques de CBD et de nouveaux produits à base de CBD sortir chaque jour. De plus, des scientifiques et des chercheurs du monde entier étudient le CBD et ses effets.

haque mois, de nouvelles études indiquent que le CBD peut traiter ou guérir n’importe quelle maladie. Pourtant, beaucoup d’études restent à faire autour de ce sujet. Si vous voulez en savoir plus sur ce cannabinoïde populaire, consultez notre guide CBD qui explique tout ce que vous devez savoir à ce sujet. Même si le CBD est de plus en plus populaire, plus largement accepté et plus étudié, il reste encore beaucoup d’informations trompeuses, inexactes et fausses autour de lui. C’est pourquoi nous vous proposons cette sélection des 10 idées fausses et mythes les plus courants autour du CBD. Parce qu’il n’y a rien de plus important que d’être des consommateurs éduqués et conscients.

Le CBD n’est pas psychoactif

Le CBD est souvent qualifié de non-psychoactif parce qu’il ne produit pas la sensation enivrante provoquée par d’autres cannabinoïdes comme le THC. La vérité est que le CBD est psychoactif.

Une substance psychoactive interagit en effet avec votre système nerveux, produisant un changement d’humeur ou de comportement. De nombreuses substances que nous consommons régulièrement, comme la caféine, sont considérées comme psychoactives car elles produisent un effet sur notre corps, et c’est à peu près ce que fait le CBD. Le CBD interagit avec divers neurotransmetteurs et leurs récepteurs pour produire un effet dans notre corps. Les effets les plus populaires et les plus documentés du CBD sont les effets anti-anxiété et antipsychotiques. Donc, si vous vous êtes déjà senti plus calme ou plus détendu après avoir pris du CBD, vous avez expérimenté ses propriétés psychoactives. Dans le futur, ne dites pas non-psychoactif mais plutôt non psychotrope ou non enivrant à la place.

Le CBD n’a pas d’effet secondaire

Le CBD a en effet été reconnu comme une substance sûre et à faible risque par l’Organisation mondiale de la santé et d’autres institutions réglementaires nationales et internationales. Le CBD est non enivrant, non toxique et non addictif. Mais cela ne signifie pas que le CBD n’a aucun effet secondaire. La vérité est que le CBD n’est pas fait pour tout le monde car il a des effets secondaires qu’il est important de connaître. Après tout, ils peuvent être potentiellement dangereux pour certaines personnes. Le CBD affecte certaines enzymes métaboliques de notre foie qui décomposent les médicaments. Donc, si vous prenez un traitement médicamenteux, le mieux serait de prendre de faibles doses de CBD ou d’arrêter de le prendre. Mais la meilleure chose à faire est de consulter un professionnel de santé pour vous donner des conseils appropriés.

Toutes les formes de CBD fonctionnent de la même manière

Sur le marché actuel, le CBD se trouve dans les fleurs, les huiles, les teintures, les topiques, les produits comestibles et les vape pen CBD. En plus de cela, il existe un CBD à spectre complet, à large spectre et isolé, et ils sont tous différents. Même s’il s’agit du même composé, tous les types de CBD ne produisent pas le même effet.

Notre corps absorbe par exemple davantage le CBD à partir d’une source à spectre complet que d’un isolat. Cela se produit à cause de quelque chose appelé l’effet d’entourage. Les cannabinoïdes ont tendance à mieux fonctionner lorsqu’ils sont accompagnés d’autres composants naturels de la plante, comme les terpènes et les flavonoïdes. Ils travaillent tous ensemble pour magnifier et améliorer les effets les uns des autres. Et c’est ce qui se passe avec le CBD à spectre complet. Lorsque vous en prenez, les effets sont importants. Avec les isolats, en revanche, vous obtenez la molécule pure. Cela signifie que vous aurez besoin de beaucoup plus d’isolat de CBD pour obtenir les mêmes résultats que le CBD à spectre complet.

Toutes les sources de CBD sont équivalentes

Tout comme le type de CBD compte, la provenance du CBD compte également. Aujourd’hui, le CBD commercialisé est principalement issu du chanvre, mais il se trouve également dans le cannabis, les variétés de chanvre à plus de 0,2% de THC. En fonction des variétés de chanvre, les plantes produisent différents niveaux de CBD.

Le chanvre industriel, principalement utilisé pour les fibres, les graines et l’huile, contient un très faible pourcentage de CBD et d’autres cannabinoïdes et composants de la plante. D’autres variétés de chanvre, non-incluses dans le catalogue européen des variétés autorisées, mais développant également moins de 0,2% de THC, ont des pourcentages élevés de CBD. Il a été constaté que différentes plantes produisent de faibles niveaux de CBD, et certaines entreprises vendent même du CBD non dérivé de plantes de cannabis, par exemple du CBD issu de houblon.

Le CBD peut aussi provenir d’une source synthétique, fabriqué en laboratoire. Votre CBD sera différent selon qu’il provient de chanvre industriel, de chanvre ou de synthèse. Même s’il s’agit du même composant, le résultat final et l’effet ne seront pas les mêmes.

Il n’existe aucune preuve des bienfaits du CBD

Certaines personnes parlent du CBD comme d’une substance miracle qui peut guérir le cancer et plusieurs autres maladies. D’autres, en revanche, affirment que le CBD n’est que spéculations et qu’il n’y a aucune preuve tangible qu’il soit bénéfique pour le bien-être des personnes.

Même s’il n’est pas exact de dire que le CBD peut guérir le cancer ou des affections aussi graves, il n’est pas non plus exact de dire qu’il n’a absolument aucun potentiel. Certains médicaments à base de CBD ont été approuvés pour traiter les troubles épileptiques chez l’enfant. Et aujourd’hui, de nombreux essais cliniques sont en cours pour étudier l’effet bénéfique potentiel du composé dans le traitement d’une myriade de maladies. Il est plus que probable que dans un proche avenir, il y aura beaucoup plus d’avantages scientifiquement prouvés du CBD et des affections qui peuvent être traitées avec.

Le CBD active les récepteurs cannabinoïdes

Cette assertion semble très illogique et difficile à comprendre. Comment est-il possible que le CBD, qui entre dans la catégorie des cannabinoïdes, n’active pas notre système endocannabinoïde ? Le CBD est en effet un endocannabinoïde tout comme le THC, qui active nos récepteurs endocannabinoïdes naturels.

Même si le CBD est un cannabinoïde et a une structure très similaire au THC, une fois analysé en laboratoire, nous voyons qu’il n’active pas les récepteurs cannabinoïdes. C’est vrai. Le CBD a un impact sur notre système endocannabinoïde de deux manières. Le premier : il régule la production naturelle de récepteurs endocannabinoïdes par notre corps. Le second : il déprime l’activité des récepteurs endocannabinoïdes. En d’autres termes, il ne les active pas; au lieu de cela, il les désactive. C’est d’ailleurs pour cela que le CBD a montré contrer les effets psychoactifs du THC.

Plus il y a de CBD, mieux c’est

Lorsqu’il s’agit de CBD, plus ne veut pas nécessairement dire mieux. En fait, cela peut vouloir dire tout le contraire. Par exemple, les études ont montré que, lorsqu’il s’agit d’isolat de CBD pur, il y a un pic de dose efficace. Cela signifie que si vous en prenez plus que nécessaire, vous ne bénéficiez pas de la dose la plus élevée.

Aussi, comme mentionné ci-dessus, nous devons prendre en compte l’effet d’entourage. Certains produits CBD à spectre complet peuvent contenir moins de CBD que les produits à large spectre ou isolats. Pourtant, les effets du produit à spectre complet sont plus efficaces en raison des autres composés naturels présents dans l’extrait de plante qui mettent en évidence les effets du CBD. Il y a encore beaucoup de recherches à faire dans ce domaine pour déterminer la dose exacte dont vous avez besoin. Pour l’instant, les recommandations sont d’essayer différentes doses et produits jusqu’à ce que vous trouviez quelque chose qui vous convient.

Le CBD est comme le THC sans ses effets pscyhotropes

Ce cliché est faux pour la même raison que plusieurs autres points de cette liste. Le CBD et le THC, même s’ils sont tous deux des cannabinoïdes et ont des structures similaires, n’affectent pas le système endocannabinoïde de la même manière. Chacun a ses avantages et ses effets secondaires

Le THC est connu pour avoir plus d’effets cérébraux, l’effet populaire, tandis que le CBD produit plus d’effet corporel qui détend vos muscles et réduit l’inflammation. Les deux molécules diffèrent mais peuvent aussi se compléter.

Le CBD a des effets immédiats et super puissants

La plupart des gens pense qu’après avoir essayé le CBD, vous serez immédiatement fatigué, enfermé dans un canapé et vous vous endormirez. C’est une idée fausse très courante, encore une fois, influencée par le THC.

Lorsque vous consommez du THC, les effets sont assez reconnaissables après quelques minutes, et parfois cela peut vous frapper très fort et vous mettre dans un état différent. Le CBD, en réalité, n’a pas ces effets percutants, à moins que vous ne preniez une dose massive. Certaines personnes peuvent même ne pas ressentir d’effets positifs immédiats ou à moyen terme après avoir consommé du CBD.

Idéalement, si vous souhaitez identifier clairement les effets du CBD sur votre corps, utilisez-le pendant de longues périodes. Habituellement, après sept jours d’utilisation continue, vous commencerez à remarquer ses effets. De plus, soyez très conscient de ce que vous ressentez avant et après la prise et définissez un objectif expliquant pourquoi vous le prenez. De cette façon, il sera plus facile de voir les résultats.

Vous ne pouvez être positif au THC avec du CBD

Celui-ci nécessite une explication un peu plus approfondie. Oui, il est vrai que le CBD n’a pas les effets enivrants d’autres cannabinoïdes, comme le THC. Mais, il est également vrai que les produits CBD à spectre complet, comme mentionné précédemment, contiennent du THC. Dans la plupart des cas, il se trouve dans des pourcentages extrêmement faibles et légaux, mais il est toujours présent et peut être retracé sur un test de dépistage de drogue. Fondamentalement, si vous prenez régulièrement un produit CBD à spectre complet et que vous faites ensuite un test de dépistage de drogue, du THC peut apparaître, même à des pourcentages très faibles, alors méfiez-vous de cela et soyez prêt à expliquer ces résultats.

Conclusion sur ces clichés autour du CBD

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses idées fausses sur ce composé et ses effets.

Le CBD existe depuis de nombreuses années maintenant, mais ce n’est que récemment que les scientifiques et les chercheurs commencent à s’y intéresser. Cette incertitude et ce manque général de connaissances ont permis à ces mythes et fausses déclarations sur le CBD d’apparaître.

Intéressés par le CBD ? Retrouvez nos prochains contenus directement dans votre boite mail en vous inscrivant à notre newsletter ⬇️⬇️⬇️

Vous profiterez également de 10% de réduction sur notre boutique 😍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *