Education

Le CBD peut-il aider pour la sécheresse vaginale ?

CBD et sécheresse vaginale

Vous vous sentez un peu desséchée ? Contrairement à ce que vous avez pu entendre, la sécheresse vaginale est incroyablement courante et peut survenir pour diverses raisons. Elle est généralement associée à la ménopause et la plupart des produits destinés à y remédier sont commercialisés pour les femmes plus âgées, mais de nombreux facteurs entrent en jeu dans notre corps et la sécheresse vaginale peut apparaître et disparaître à tout âge.

La sécheresse vaginale est rarement évoquée, mais lorsqu’elle l’est, c’est généralement de manière assez décourageante. Nous sommes donc là pour vous aider à déstigmatiser cette expérience très courante et vous faire savoir qu’il n’y a pas à avoir honte de la sécheresse – et surtout, qu’il existe des moyens d’aider votre corps à s’humidifier au moment opportun, et pourquoi pas améliorer vote vie sexuelle.

Qu’est-ce que la sécheresse vaginale ?

Le vagin a sa propre vie (c’est pourquoi nous l’aimons et l’honorons tant), y compris son propre PH, son microbiome et ses différentes sécrétions en fonction de votre cycle, de vos hormones et du flux sanguin dans les organes génitaux. Il sécrète de l’humidité pour recouvrir les parois vaginales, créant ainsi un environnement alcalin propice à la reproduction. De nos jours, nous savons également que cette humidité favorise le plaisir et le confort pendant les rapports sexuels (même lorsqu’il n’est pas question de reproduction).

Cependant, lorsque les cellules et les glandes qui sécrètent l’humidité cessent d’agir, il s’ensuit une sécheresse vaginale qui peut entraîner des douleurs pendant les rapports sexuels ainsi qu’une gêne générale, rendant souvent le plaisir sexuel hors de portée.

Quelles sont les causes de la sécheresse vaginale ?

La sécheresse vaginale est en grande partie liée à des changements dans la production hormonale d’œstrogènes. Lorsque le taux d’œstrogènes diminue, les parois vaginales s’amincissent, ce qui signifie souvent une diminution de l’humidité et de la lubrification.

Quand il y a moins d’œstrogènes, il y a aussi moins d’excitation sexuelle – car cette hormone reine est responsable de la stimulation du flux sanguin vers le vagin. Si la ménopause est la cause la plus évidente, de nombreuses circonstances peuvent affecter l’équilibre hormonal naturel du corps, faisant de votre vagin un point de tension plutôt qu’un centre de plaisir sensuel.

Autres causes :

  • Le post-partum. De nombreuses femmes présentent des symptômes post-partum qui ne sont pas sans rappeler ceux de la ménopause : bouffées de chaleur, sueurs nocturnes et sécheresse vaginale. Cela s’explique par la chute vertigineuse des taux d’œstrogène et de progestérone après l’accouchement. L’allaitement fait également baisser les niveaux d’œstrogènes afin de permettre la production de lait.
  • Stress, anxiété et dépression. Les humeurs ne sont pas seulement des sentiments abstraits ou des états mentaux. Des facteurs comme le stress et l’anxiété affectent directement la production d’hormones. Le stress amène le corps à libérer des quantités excessives de cortisol, une hormone qui maintient l’organisme en mode “combat ou fuite”. Cette surproduction de cortisol interfère avec la production d’œstrogènes et d’œstrogènes, ce qui entraîne une baisse de la libido et une sécheresse vaginale.
  • Les traitements contre le cancer, comme la chimiothérapie ou la radiothérapie. Les traitements anticancéreux diminuent immédiatement la quantité d’œstrogènes produite dans les ovaires, ce qui entraîne une sécheresse vaginale comme effet secondaire.
  • Les médicaments qui traitent les allergies, les rhumes et l’asthme peuvent avoir les effets secondaires malheureux de la sécheresse vaginale en raison de leur effet asséchant général sur le corps. De même, certaines formes de contraception et les antidépresseurs, comme les ISRS, peuvent y contribuer. Si votre médicament a des effets secondaires sur votre sexualité, c’est grave ! Le plaisir est essentiel au bien-être, alors n’essayez pas de vous en priver. Consultez votre fournisseur de soins de santé pour ajuster votre traitement si nécessaire.
  • Manque d’excitation. Cela semble évident, mais la société a dit aux femmes que leur corps devait toujours être prêt à faire l’amour, au lieu de comprendre que la sécheresse peut être le signe qu’elles ne sont pas excitées (et donc pas assez lubrifiées pour avoir des rapports sexuels agréables). Notre corps n’est pas toujours prêt, et il lui faut parfois un peu de temps pour se réchauffer. En étant patient et en vous donnant le temps d’explorer en profondeur ce qui vous fait du bien, vous pourrez accéder à votre excitation – mentale et physique.

Comment traiter la sécheresse vaginale

Il est inévitable que le vagin subisse des changements avec l’âge, mais cela ne signifie pas qu’il n’existe pas de moyens de prévenir la sécheresse et même de la traiter.

La médecine fonctionnelle. Si vous présentez des symptômes de sécheresse vaginale chronique avant la ménopause, envisagez de consulter un praticien holistique comme un naturopathe, un médecin de médecine fonctionnelle et/ou un médecin de médecine traditionnelle chinoise. Le fait de travailler avec un praticien capable d’examiner vos niveaux hormonaux à 360 degrés vous permettra d’attaquer la sécheresse à la racine.

Régime alimentaire et exercice physique. Nous découvrons de plus en plus les effets de l’alimentation et de l’exercice physique sur la modulation de notre système immunitaire et la prévention des inflammations. Envisagez de rechercher un régime anti-inflammatoire qui peut aider à compléter les efforts pour équilibrer vos hormones naturellement.
Le mode de vie. En avez-vous assez que l’on vous dise de méditer ? Cela devient un peu répétitif de nos jours, mais la méditation est en fait l’un des moyens les plus efficaces (et gratuits) de réduire naturellement les niveaux de stress et d’anxiété sur le long terme. Une pratique quotidienne, ne serait-ce que de cinq minutes, peut améliorer considérablement votre humeur et réduire les inflammations.

Lubrification. Il n’y a pas de honte à avoir besoin de lubrifiant. Les lubrifiants, avec ou sans sécheresse vaginale, aident à approfondir l’intimité sexuelle, améliorer l’excitation et vous permettre d’aller plus loin pendant les rapports sexuels. L’Huile Libertine de Ho Karan est un lubrifiant CBD aussi simple que possible avec 300 mg de cannabidiol (CBD) à large spectre et différentes huiles supports. Ingérable , elle peut aussi bien être utiliser pour lubrifier que pour jouer !

Bien que la sécheresse vaginale puisse être inconfortable, elle offre une occasion unique d’écouter les rythmes naturels de votre corps. Non seulement vous pouvez détecter ce qui pourrait être déséquilibré, mais votre vagin est également une ressource incroyable pour vérifier votre état d’esprit, vos signaux émotionnels subconscients et votre bien-être général.

Intéressés par le CBD ? Retrouvez nos prochains contenus directement dans votre boite mail en vous inscrivant à notre newsletter ⬇️⬇️⬇️

Vous profiterez également de 10% de réduction sur notre boutique 😍

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bestellers
Huile
  • Huile
  • Capsules
  • Cosmétiques
  • Pastilles et perles
  • Vape
  • Autres