Education, Etudes sur le CBD

Est-il vrai que le CBD stimule la sérotonine ?

Huile CBD et sérotonine ?

Oui, c’est tout à fait vrai !

Bien que l’huile CBD soit peut-être plus connue pour son interaction avec le système endocannabinoïde, ce n’est en fait qu’un des mécanismes que la molécule de cannabidiol (CBD) utilise pour aider à promouvoir l’équilibre.

D’ailleurs, malgré tout ce qui est dit, le CBD n’active pas directement le système endocannabinoïde : il inhibe plutôt l’enzyme qui décompose nos endocannabinoïdes, augmentant ainsi les niveaux d’endocannabinoïdes dans le corps. D’autres cannabinoïdes, comme le THC et le CBG (que l’on trouve dans les produits CBD à spectre complet), activent directement les récepteurs, ce qui signifie essentiellement qu’ils peuvent remplacer les endocannabinoïdes déficients, mais pas le CBD.

Cependant, la molécule de CBD active directement les récepteurs de la sérotonine ! Ainsi que les récepteurs vanillioïdes (impliqués dans la transmission de la douleur), et l’activation partielle des récepteurs de la dopamine (impliqués dans le traitement potentiel de la maladie de Parkinson), entre autres actions.

Comme vous êtes ici, vous savez peut-être déjà que cela peut avoir un impact important sur de nombreuses fonctions corporelles – tant mentales que physiques. Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) agissent également en augmentant les niveaux de sérotonine (mais en bloquant l’absorption de la sérotonine plutôt qu’en activant sa libération) et sont régulièrement prescrits pour traiter la dépression, l’anxiété, le SSPT, la boulimie, la fibromyalgie et d’autres maladies.

Une carence en sérotonine serait à l’origine de l’anxiété, de la dépression, de douleurs musculaires, de maux de tête, d’insomnies, etc. De nombreux médecins, chercheurs en cannabinoïdes et consommateurs de CBD pensent qu’une huile CBD de haute qualité peut être utilisée à peu près de la même manière que les ISRS, mais sans les effets secondaires pour lesquels ils sont tristement célèbres.

Une étude de 2018 a montré une promesse excitante pour le traitement des effets du stress chronique. Un stress induit pendant 24 jours entraînait une diminution de l’activité de la sérotonine. Après sept jours de traitement au CBD, ces niveaux ont été complètement normalisés. Cependant, le CBD pourrait ne pas être la superstar de la sérotonine dans la plante de cannabis ! Des essais précliniques ont indiqué que le CBDa (acide cannabidiolique – la version brute du CBD) a potentiellement une affinité encore plus forte avec les récepteurs de la sérotonine que le CBD. Une étude a montré que le CBDa était 1000 fois plus efficace pour combattre la nausée et l’anxiété que le CBD, via l’activation des récepteurs de la sérotonine.

En gardant cette action à l’esprit, il est également intéressant de noter que la sérotonine joue un rôle majeur dans la digestion, la régulation de la fonction sexuelle (notamment en évitant le syndrome prémenstruel sévère ou le trouble dysphorique prémenstruel), le sommeil et bien d’autres choses.

Ainsi, le maintien d’un taux de sérotonine sain, que ce soit par la prise régulière d’huile de CBD ou par d’autres moyens, est d’une importance vitale pour un grand nombre de raisons. Et peut être extrêmement bénéfique pour ceux qui ont un déficit en sérotonine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.