Education

Quels sont les effets du CBD sur le corps humain ?

Effets du CBD sur le corps humain

Le CBD attire de plus en plus l’attention en raison de ses avantages potentiels pour le bien-être général. Pour comprendre quels sont les effets du CBD sur le corps humain, il faut d’abord comprendre le système endocannabinoïde.

 Qu’est-ce que le système endocannabinoïde ?

Le système endocannabinoïde est la partie du corps responsable de la plupart des processus vitaux de l’organisme, notamment le système immunitaire, le système nerveux central, le système digestif, la mémoire et l’apprentissage. Le système endocannabinoïde gère et contrôle les réponses naturelles de l’organisme. Toutefois, ce système peut être affaibli par une blessure ou une maladie externe.

Le système cannabinoïde endogène (SEC) contient plusieurs cellules et molécules qui se répandent dans tout le corps, notamment dans le cerveau, les tissus conjonctifs, les organes, les cellules immunitaires et les glandes. Les recherches montrent que le système endocannabinoïde peut être affecté par des cannabinoïdes externes, comme le CBD. C’est ainsi que le système endocannabinoïde peut être renforcé par des sources externes comme le CBD.

Effets du CBD sur le système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde est constitué de récepteurs cannabinoïdes répartis dans tout le corps. Le récepteur cannabinoïde 1 ou CB1 se trouve en abondance dans le système nerveux central, tandis que le récepteur cannabinoïde 2 ou CB2 se trouve dans le tractus gastro-intestinal, les cellules immunitaires et le système nerveux périphérique. Ces récepteurs sont responsables de la gestion de diverses fonctions dans l’organisme, notamment la fonction immunitaire, la douleur, le sommeil, l’humeur, la mémoire, la digestion, la fertilité et le contrôle moteur.

Parfois le système endocannabinoïde naturel est perturbé et ne fonctionne pas de manière optimale. C’est ici qu’intervient le CBD. Le CBD ne s’adapte pas ou ne se lie pas aux récepteurs CB1 et CB2, mais stimule plutôt les fonctions des deux récepteurs. Grâce à cette interaction, les récepteurs CB1 deviennent plus actifs et fonctionnent efficacement dans différentes parties du corps.

Alors que le THC se lie aux récepteurs et produit des éléments psychoactifs, le CBD, en revanche, est le modulateur négatif du récepteur CB1. Cela signifie que le CBD peut inhiber le potentiel psychotique du THC en modifiant le récepteur CB1.

Le CBD, qui n’est qu’une molécule, existe sous différentes formes. Les divers types d’huile CBD ou les autres moyens de le consommer ne sont pas que du marketing. En fonction du dosage, de la biodisponibilité ou de la méthode d’absorption, chaque produit peut avoir un effet spécifique, avec toujours un même but : participer au bien-être.

Les effets indirects du CBD

Le CBD a deux autres effets sur le système endocannabinoïde : il modifie l’activité des enzymes et des protéines et la concentration d’anandamide, un cannabinoïde naturellement produit par notre corps.

Si l’on considère l’influence du CBD sur les enzymes, on oublie souvent que le corps contient non seulement des récepteurs et des neurotransmetteurs, mais aussi les enzymes qui régulent l’ensemble du mécanisme. Le système endocannabinoïde possède une enzyme clé, l’amide hydrolase d’acide gras (FAAH).

La FAAH est l’enzyme qui détruit la fonction de l’anandamide et l’affaiblit, tandis que le CBD est connu comme un inhibiteur de la FAAH. Cela signifie que le CBD ne permet pas à la FAAH de fonctionner efficacement et l’affaiblit, ce qui entraîne une augmentation de la concentration d’anandamide. Cela conduit à un impact positif sur le système endocannabinoïde.

Un autre effet indirect du CBD est sur la protéine de liaison des acides gras (FABP). Dans le cas du système endocannabinoïde, elle se lie à la synapse de l’anandamide et la transporte hors de la synapse où elle est décomposée ou métabolisée par la FAAH. Par conséquent, le CBD inhibe la liaison du FABP à l’anandamide, il attire plutôt le FABP, ce qui entraîne une diminution du métabolisme de l’anandamide et augmente ses effets sur le système.

Le CBD a également d’autres effets sur le corps. Par exemple, le CBD se lie au récepteur de la protéine G connu sous le nom de TRPV-1, qui régit la température corporelle et la perception de la douleur et de l’inflammation. Le CBD est également utilisé pour activer les récepteurs de la sérotonine et peut aussi inhiber le gène ID-1, qui provoque divers types de cancer.

Pour conclure

Un système endocannabinoïde sain ne se contente pas de gérer et de contrôler les processus internes du corps, mais a également un effet sur le comportement social d’une personne. Il agit comme un pont entre l’esprit et le corps et les cannabinoïdes influencent la relation d’une personne avec son environnement extérieur. Le bon fonctionnement du système endocannabinoïde est crucial pour un corps et un esprit sains. S’il y a une carence en cannabinoïdes dans le système, le CBD peut éliminer cette carence.

L’huile CBD présente de nombreux avantages pour la santé. Elle ne vous causera aucun dommage grave. Pour profiter pleinement de l’huile CBD, l’usage en cure est recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.