Education

Le CBD et ses amis : à la découverte des cannabinoïdes mineurs

Cannabinoïdes mineurs

Que sont les cannabinoïdes ? Si vous connaissez le CBD, vous savez très probablement que le CBD est l’un des nombreux composés présents dans la plante de cannabis. Mais qu’en est-il des autres cannabinoïdes, moins connus ? Il existe plus de 100 cannabinoïdes différents dans la plante de chanvre, il est donc utile de comprendre ce que chacun d’entre eux apporte lorsque vous recherchez des produits à ajouter à votre régime.

Le CBD a quelques amis assez impressionnants, comme le CBN et le CBG, mais ils ne reçoivent pas autant d’attention que le CBD ou le THC. Comme la recherche sur les cannabinoïdes est relativement jeune, à bien des égards, nous sommes encore en train d’apprendre tous les avantages que ces composés ont à offrir.

Néanmoins, ce que nous avons découvert jusqu’à présent est très intéressant.

Déjà, que sont les cannabinoïdes ?

La plupart d’entre nous commencent avec des connaissances limitées en matière de cannabinoïdes – canna quoi ?! Les cannabinoïdes sont des composés naturels (une classe de molécules lipophiles) présents dans la plante de Cannabis Sativa.

Comme il existe de nombreux cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis, la principale distinction entre eux est le niveau de psychoactivité et le bénéfice qu’ils apportent aux consommateurs. Mais l’un des aspects les plus fascinants est peut-être la façon dont le corps humain produit ses propres cannabinoïdes, également appelés endocannabinoïdes.

Les cannabinoïdes de la plante de cannabis imitent la fonction endocannabinoïde dans le corps, produisant divers effets (selon le cannabinoïde). Le système endocannabinoïde peut être décrit comme un système complexe de signalisation cellulaire qui influence fortement certaines des fonctions les plus essentielles de l’organisme, comme le sommeil, l’humeur et la douleur. Cela se produit lorsque les cannabinoïdes se fixent sur les récepteurs de certaines surfaces cellulaires, notamment les récepteurs CB1 et CB2.

Maintenant que nous avons vu ce que sont les cannabinoïdes, examinons les plus populaires d’entre eux.

THC : Delta-9-Tetrahydrocannabinol

Le THC est entré le premier dans notre conscience publique, avec une combinaison de controverse et de gloire. Certaines personnes associent le THC à une série d’effets négatifs, car il a des propriétés psychotropes. Pour d’autres, la bonne nouvelle est qu’il s’agit de l’un des seuls cannabinoïdes qui produisent un certain type de “high”. Cela se produit lorsque la molécule de THC se fixe sur le récepteur CB1 du cerveau.

La bonne nouvelle pour les consommateurs de CBD est que les produits CBD contiennent peu (moins de 0,3 %, selon la loi) ou pas de THC. Ainsi, lorsque vous achetez du CBD, vous n’avez pas à craindre que son cousin vous cause des ennuis.

CBD : Cannabidiol

Le CBD est le deuxième cannabinoïde le plus connu, bien qu’il diffère assez fortement du THC. Les propriétés psychotropes du cannabis sont dues à des taux de THC qui peuvent atteindre 30%, alors que le CBD dérivé du chanvre n’en contient que des traces, moins de 0,3 %. Ainsi, le THC peut vous faire planer, mais le CBD offre à votre corps une gamme différente de propriétés thérapeutiques, notamment des effets bénéfiques sur le sommeil, la gestion de la douleur et le bien-être général.

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un processus complexe qui consiste à suivre les cannabinoïdes dans l’organisme pour voir comment ils fonctionnent, mais c’est tout de même très intéressant. Ceci nous amène à notre sujet de discussion : les cannabinoïdes mineurs. Voici une bonne façon de penser aux cannabinoïdes mineurs : plus vous en avez, plus votre produit fonctionne bien.

Pourquoi ?

Parce que tous ces composés – cannabinoïdes majeurs, cannabinoïdes mineurs et terpènes – ont des effets uniques sur le corps, et quand ils sont tous ensemble, ils travaillent en harmonie pour améliorer votre expérience. C’est ce qu’on appelle l’effet d’entourage.

Disons bonjour à quelques-uns des bons amis du CBD, appelés aussi cannabinoïdes mineurs.

CBG : Cannabigerol

CBG est l’abréviation de cannabigérol, et c’est un autre composé non psychoactif que l’on trouve dans les premiers stades de la plante de chanvre. Il agit au sein de nos systèmes physiologiques pour produire des effets étonnants. Lorsque le CBD et le CBG sont consommés ensemble, ils ont l’opportunité de travailler en synergie – fournissant un niveau plus profond d’effets thérapeutiques, grâce à l’effet “Entourage” mentionné ci-dessus.

Le CBG est connu comme le “cannabinoïde mère” de la plante de Cannabis. Un nom intéressant, non ? En fait, le CBG est le premier des cannabinoïdes à prendre forme avant de se transformer en d’autres composés. Il commence sous la forme de CBGA ou “acide cannabigérol”, et au fur et à mesure que la plante mûrit, il se transforme en THCA, CBDA ou CBCA. Une fois que ces composés sont exposés au processus de décarboxylation, ils perdent leur acide carboxylique et deviennent du THC, du CBD et du CBC.

Pour cette raison, ceux qui travaillent avec le CBG doivent l’extraire de la plante aux premiers stades de la croissance – et cette fenêtre d’extraction est minuscule. Si elle n’est pas récoltée au moment idéal, elle se transformera en un composé différent.

En somme, le CBG est le “cannabinoïde mère” car il donne vie aux autres cannabinoïdes. La plupart d’entre nous connait le CBD et a des expériences positives à son sujet. Donc, avec le CBG responsable de son développement, il est difficile d’imaginer ne pas aimer les bénéfices que le CBG est capable de fournir.

Comme nous l’avons noté, le CBG a une fenêtre courte qui le rend plus difficile à trouver. Il y a aussi un autre problème. La génétique de la plante de chanvre montre qu’elle ne contient qu’environ 1% de CBG, comparé aux 10% de CBD possiblement présents. Ainsi, les cultivateurs, dont l’objectif principal est d’extraire le CBG, doivent travailler plus dur pour obtenir une fraction de la quantité qu’ils sont généralement capables d’extraire. Mais ce précieux cannabinoïde en vaut la peine.

CBN : Cannabinol

CBN est l’abréviation de cannabinol. Il s’agit d’un autre cannabinoïde non psychoactif, mais au lieu d’être présent au début du processus, comme le CBG, le CBN se forme après un certain temps de vieillissement du THC.

Fait intéressant, en 1986, les gens pensaient que le CBN était responsable des effets intoxicants du cannabis, mais après des recherches approfondies, ils ont découvert que le THC (tétrahydrocannabinol) était responsable des effets psychoactifs. Étant donné que le CBN provient techniquement du THC vieilli, il était difficile pour les personnes de certains États de profiter de ses effets tranquillisants. Pourtant, de nos jours, nous pouvons isoler les cannabinoïdes, y compris le CBN.

Le CBN présente des effets thérapeutiques très similaires à ceux du CBD, mais en mettant l’accent sur la tranquillité. De plus, le CBN est connu pour se lier au récepteur CB1, ce qui renforce l’effet Entourage.

Le CBN est connu comme le “Cannabinoïde de relaxation ultime”, car il produit un effet calmant qui entraîne des habitudes de sommeil saines et de meilleures habitudes de bien-être en général.

CBC : Cannabichromène

Voici un autre cannabinoïde mineur non psychoactif, connu pour ses propriétés thérapeutiques bénéfiques. Le CBC peut avoir un impact positif sur la santé et le développement du cerveau – en augmentant la vitalité des cellules cérébrales par la neurogenèse. Il est donc logique que ce cannabinoïde mineur opère sa magie par le biais du récepteur CB1.

CBV : Cannabivarine

Nous avons déjà abordé un certain nombre de cannabinoïdes, mais nous devons encore évoquer les avantages thérapeutiques du CBV, également connu sous le nom de cannabivarine.

Ce cannabinoïde mineur est également un cannabinoïde non psychoactif, dont les effets ressemblent aux propriétés tranquillisantes du CBN. Cependant, le CBV est souvent loué pour sa capacité à se connecter au système endocannabinoïde, ainsi que pour les avantages neurologiques qu’il procure.

Comme vous pouvez le constater, chaque cannabinoïde apporte ses propres avantages. Maintenant, jetons un coup d’œil à certains de nos produits préférés infusés aux cannabinoïdes mineurs.

Produits que nous aimons avec des cannabinoïdes mineurs

Toute cette discussion sur les cannabinoïdes mineurs a probablement suscité votre intérêt, surtout si vous aimez déjà le CBD. Comme il peut être quelque peu difficile de s’y retrouver dans les nouveaux produits, nous avons pris le temps de mettre en lumière certains de nos favoris, qui contiennent certains de ces cannabinoïdes mineurs.

Huile bien-être CBD + CBG

Le bien-être est un terme assez large, mais la plupart d’entre nous savent qu’ils veulent améliorer cet aspect de leur vie. Si ce sentiment résonne en vous, notre huile bien-être CBD + CBG peut être exactement ce que vous recherchez. Elle contient le rapport idéal entre CBD et CBG, qui possèdent tous deux des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes naturelles.

Huile CBN

Huile CBN 10% MCTNous avons déjà évoqué les effets sédatifs du CBN, il n’est donc pas surprenant que nous ayons décidé de créer une huile pour améliorer la qualité de votre sommeil. Notre huile de nuit CBD + CBN contient du CBD et du CBN pour vous assurer la même qualité de sommeil chaque fois que votre précieuse tête se pose sur votre oreiller.

Cette huile contient tout ce que votre esprit et votre corps ont besoin pour se détendre avant le coucher et dormir paisiblement toute la nuit sans interruption.

Perles CBD

Les 8 formulations de perles CBD que nous proposons sont composées de cannabidiol et de CBG. La différence des formulations, et donc des effets, repose tant sur le ratio CBD:CBG que sur les terpènes qui sont utilisés.

Les cannabinoïdes mineurs pour un effet majeur !

Les cannabinoïdes mineurs sont les meilleurs amis que le CBD puisse avoir. Plus votre produit contient de cannabinoïdes, meilleure sera votre expérience, car ces composés peuvent travailler en synergie pour activer l’effet d’entourage.

L’industrie du chanvre se développe de minute en minute, ce qui signifie que nous en apprenons chaque jour davantage sur ces composés incroyables. Alors, qui sait quel sera le prochain avantage que nous découvrirons !

Êtes-vous prêt à ajouter des cannabinoïdes mineurs à votre routine de bien-être ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.